Découvrez comment procéder à l’entretien de vos gouttières avec Villas et demeures de France.

Si vous ne le saviez pas, l’entretien de vos gouttières n’est pas à prendre à la légère. En effet, prendre soin de sa maison passe aussi par le nettoyage de ses canalisations extérieures !

 

D’abord… Pourquoi entretenir ses gouttières ?


S’il est si important d’entretenir ses gouttières, c’est en partie à cause des végétaux environnants. À défaut d’égayer votre jardin, certains d’entre eux viennent s’infiltrer dans vos gouttières : feuilles mortes, branches, mousse,  etc.  Le risque ? Il en existe plusieurs ! Sans nettoyage régulier,  ces végétaux peuvent venir endommager l’état de vos gouttières et dans le pire des cas, venir bloquer l’évacuation de l’eau. L’eau n’aura alors d’autres choix que de s’échapper directement sur vos murs ou sur vos sols. Et là, c’est le drame : infiltrations  d’eau, dégradations de vos crépis, détérioration des fondations de votre logement et dommages en tout genre. Un dégât en entraînant d’autres, vous pourrez même être confronté à des fuites, des fissures ou encore la casse de vos gouttières. Leur entretien est donc primordial pour prolonger leur durée de vie.

 

Il est conseillé de le faire au moins une fois par an. Les beaux jours arrivent, c’est peut-être l’occasion et la bonne période pour s’y mettre. Vous êtes convaincus mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? On vous explique !

Et comment ?


Tout d’abord, il n’est pas obligatoirement nécessaire de faire appel à un professionnel.  Cependant, si vos gouttières venaient à être trop endommagées, il sera utile de passer par un spécialiste pour les remplacer.

 

Dans un premier temps, il faudra commencer par s’occuper de la partie basse de votre gouttière et ouvrir les regards d’évacuation. Débarrassez-vous de la boue sur les parois avec un jet d’eau de préférence, en insistant au niveau des coudes, c’est à cet endroit précisément que se forment le plus les bouchons.

 

Une fois la partie basse nettoyée, passons à la partie haute de votre gouttière. Commencer par positionner votre échelle de manière stable (Inutile de vous dire que si vous avez le vertige, il sera préférable que quelqu’un d’autre s’en charge !). Il vous faudra ensuite retirer tout ce qui encombre l’évacuation : feuilles, boue, insectes, etc… Pour vous faciliter la tâche, il est tout à fait possible d’utiliser une pelle en plastique ou encore une pelle spécialement conçue pour vos gouttières. Un peu d’huile de coude et le tour est joué ! Après avoir dégagé la partie haute de la gouttière, pensez à passer un jet d’eau puissant sur cette partie, pour éliminer tous les résidus.

 

Et si vous ne souhaitez pas être haut perché, il existe différents outils que vous pourrez facilement trouver dans les commerces. Brosses cylindriques, grattoirs à gouttières avec manches télescopiques, feront le bonheur de ceux qui aiment avoir les pieds sur terre !

 

Après ces deux étapes, vous n ‘aurez qu’à placer un récipient (un sceau par exemple) pour boucher la cavité du bas et verser l’eau par le haut pour contrôler la bonne évacuation de l’eau et identifier d’où proviennent les fuites si présentes.

 

Et pour prévenir les potentiels dégâts évoqués auparavant, vous pourrez toujours trouver en magasin de bricolage, des accessoires à moindre coût vous permettant de limiter l’accumulation de « déchets » : Protège-gouttière, crapaudine, pare-feuilles, hérisson brosse, etc.

A retenir


 

Récapitulatif

  • L’entretien de vos gouttières doit être effectué au moins une fois par an
  • Ne vous lancez pas dans l’entretien d’une gouttière trop endommagée, faites appel à un spécialiste.
  • Il faut toujours commencer par nettoyer  la partie basse de  vos gouttières en ouvrant les regards
    d’évacuation.
  • Pensez à contrôler l’état de vos gouttières après les avoir nettoyées.
  • Si vous êtes sujet au vertige, utilisez des outils du commerce comme des brosses cylindriques,
    des grattoirs à gouttières avec manches télescopiques. Vous ne pourrez cependant contrôler leur état
    de cette manière.
  • Vous pouvez prévenir en amont les potentiels dégâts en utilisant des protèges-gouttières,
    crapaudine, hérisson brosse, etc

Précautions

  • Assurez-vous de la bonne stabilité de votre échelle avant de vous lancer à l’aventure.
  • Il est possible d’utiliser des systèmes d’attache (barre d’accrochage, crochet d’ancrage, etc.) pour poser
    en toute sécurité votre échelle.
  • Munissez-vous d’un porte-outil pour faciliter vos gestes lors de l’entretien et pour éviter les basculements.
  • Si l’espace qui environne vos gouttières n’est pas assez stable ou dangereux, préférez
    un professionnel que de prendre des risques.